Pourquoi et comment se manifeste le syndrome de Diogène ?

383
syndrome de Diogène

Si vous avez des parents proches qui sont âgés de plus de 70 ans, vous devez savoir qu’ils font partie des personnes les plus à risques d’être touchés par le syndrome de Diogène. C’est une maladie mentale découverte en 1975 par le docteur Allison N. Clark. Il est très difficile à traiter quand il est décelé trop tardivement. C’est pourquoi vous devez pouvoir identifier les signes précoces et prendre des dispositions rapidement contre la maladie.

Quelles sont les causes du syndrome de Diogène

Dans beaucoup de cas, le syndrome de Diogène est causé par la perte d’un proche. Les femmes qui ont perdu leur mari après beaucoup d’années de mariage sont parmi les plus vulnérables. Cependant, il n’est pas rare aussi que les hommes seuls ou les plus jeunes soient atteints de cette maladie mentale. Après avoir vécu auprès d’une personne pendant une longue période, un vide se crée après une disparition soudaine et peut entraîner une dépression nerveuse.

Cependant, la perte d’un être cher n’est pas la seule cause qui peut entraîner le syndrome de Diogène. D’autres événements traumatisants ayant un impact psychologique assez fort sur l’individu sont capables d’avoir les mêmes effets : agression, cambriolage, divorce ou séparation amoureuse, un licenciement, une faillite …

Quels sont les signes les plus visibles ?

Comme c’est le cas de l’origine de la maladie, les manifestations varient également selon les individus. Voici quelques symptômes qui peuvent indiquer qu’une personne est atteinte du syndrome :

L’accumulation d’objet

Le premier signe visible est l’accumulation des objets inutiles dans la maison. Cela peut être de vieux journaux datant d’il y a des années, des bouteilles et des boîtes de conserve vides. Il ne faut pas confondre avec les collectionneurs, car pour les malades, ces objets peuvent leur rappeler quelque chose qu’ils ont perdu, que ce soit du travail ou une personne.

Quand on est atteint du syndrome, on refuse de se débarrasser de certains déchets accumulés au fil du temps.

Perte de motivation

À cause du choc psychologique, l’individu perd sa motivation, ce qui fait que les tâches basiques indispensables deviennent des montagnes infranchissables : le ménage, la vaisselle, la lessive. Le désordre s’installe rapidement, puis la saleté, les moisissures, les toiles d’araignées … Le logement est totalement insalubre, l’appartement ou la maison ne fait pas bon y vivre.

Manque d’hygiène corporelle

Quand une personne est atteinte de cette maladie mentale, elle va négliger l’entretien de son corps. Prendre un bain ou se laver les cheveux n’est pas du tout au programme. Mais cela ne veut pas dire que toutes les personnes aux propretés douteuses sont atteintes du syndrome de Diogène. Il doit y avoir plusieurs autres symptômes pour pouvoir le confirmer.

L’isolation sociale

Le syndrome de Diogène a été nommé ainsi à cause du comportement antisocial des malades. Comme le philosophe de l’antiquité grecque, les personnes atteintes psychologiquement se trouvent souvent isolées du reste du monde.

Les remarques et les jugements de leur entourage sont insupportables pour eux, ce qui cause la volonté de couper les liens avec la société. Les critiques des personnes qui ne comprennent pas ce qui leur arrive ne sont pas pour arranger les choses.

Cela peut aller jusqu’à un isolement total, voire une agressivité envers tous ceux qui veulent entrer en contact.

Le déni

Les personnes touchées par le syndrome de Diogène sont souvent sur la défensive, elles refusent d’accepter qu’elles n’aient plus besoin de toutes ces choses accumulées et inutiles. De leur point de vue, ce sont les autres qui ont toujours tort en voulant jeter des choses très précieuses. Souvent, ils ne laissent entrer personne chez eux, car ils ne veulent pas être jugés.

Refus de se faire aider

Les malades trouvent leur situation comme normale, par conséquent, ils refusent toujours une aide extérieure. Quand on a un proche atteint du syndrome de Diogène, celui-ci n’aime pas qu’on lui propose de l’aider à faire le ménage.

Si vous voulez en savoir plus sur cette maladie, vous pouvez consulter le site www.syndrome-diogene.fr.

Comment soigner le syndrome de Diogène

Les soins psychiatriques

Comme la personne est dans un état dépressif grave, il doit se faire soigner par un psychiatre. Cependant, arriver à cette étape est très difficile quand la personne est dans le déni.

Il faudra donc opérer progressivement, en évitant les conflits, sinon l’individu est capable de “couper les liens”.

C’est petit à petit que les proches doivent faire comprendre que son état n’est pas normal et qu’elle a besoin de se faire soigner. Cela peut prendre plusieurs mois selon la gravité de la situation et la persévérance des proches.

Lui témoigner de l’amour et de l’amitié

La thérapie prend aussi du temps, mais après quelques mois de traitement le malade peut redevenir stable. Cependant, vous devez garder en tête que la solitude est souvent l’une des causes qui peuvent déclencher le syndrome. Pour éviter qu’elle retombe de nouveau malade, vous devez toujours l’accompagner.

Pendant la convalescence, et même après la guérison, la personne doit sentir qu’elle est aimée, qu’elle sache qu’il y a des gens qui tiennent à elle.